Se sentir adulte

Se sentir adulte

Bonjour à tous et à toutes.

J’ai été absente pendant une longue période. J’ai pris du temps pour réfléchir à la perte. A ce que cela signifie et ce que cela implique. C’est très difficile de se retrouver sans parents.


J’ai l’impression d’être lâchée dans la nature. D’être obligée d’être adulte. D’être complètement maître de ma vie. C’est peut être le rêve de nombreuses personnes mais personnellement cela me terrifie.

Ferais-je les bons choix ?

Suis-je suffisamment mature pour être adulte ?

Être adulte…

Je vais avoir 30 ans et je me sens encore très jeune. C’est aussi les obligations sociales qui me mettent mal à l’aise. Oui j’ai décidé de vivre différemment, je suis en couple depuis 7ans et nous ne sommes pas mariés, nous ne voulons pas d’enfants. Pour certains proches nous sommes « jeunes » et vivons comme emdes hippies.

Je ne souhaite simplement pas suivre la pression sociale du mariage et des enfants.

On me trouve jeune et immature par ces décisions. Alors que c’est très bien réfléchie.

La pression sociale me fait tout de même douter de ma vision, mes convictions.

Je suis contre les clichés et préjugés. Mes parents m’ont toujours encouragés dans cette voie, être maître de mes décisions.

J’ai mais en discuter avec eux. Et même s’il n’étaient pas d’accords sur tout, ils appréciaient le débat.

Faire les bons choix

Je réponds moi même à ces interrogations comme si je répondais à un ami.

Il n’y a pas de bons ou de mauvais choix. Il ya seulement de décisions vécues dans l’instant.

Lorsque nous prenons une décision, c’est parce qu’elle nous semble être juste à cette instant.

Peut être que plus tard, avec réflexion cette décision nous aura causé du tort mais nous ne sommes pas devins.

Les décisions supposent toujours des risques.


J’espère que vous allez bien

Publicités
Poésie #4

Poésie #4

Dans la douceur des draps de soie
Mes larmes brillent avec tendresse
Toujours près de moi pour m’étreindre
Lorsque la prose ne suffit plus
Et que l’obscurité vient m’envelopper
J’entends l’écho de ton cœur me murmurer
Que ton amour ne s’éteindra jamais
Il fait désormais partie de ces éléments
Irréfutables et sans marquages
Que la mort elle-même laisse traverser

À toi qui est passé de l’autre côté.

La nuit c’est pire

La nuit c’est pire

Un poème qui n’en est pas un car il ne respecte pas les codes.
Mais c’est mon cœur qui vous parle.

Dès que les rayons de lumière disparaissent

Que la nuit doucement me caresse

Des souvenirs viennent se regrouper

Autour de moi pour m’agresser

Mais c’est ma peine qui commence

À me rouer de coups avec violence

Pourtant mon regard ne luttera pas

Même lorsque la pénombre m’étouffera

C’est peu de chose comme douleur

Comparé à celle qui a terni mon cœur

Un superbe couchée de soleil.
Consommer malin et responsable

Consommer malin et responsable

J’aime bien les vêtements je l’avoue. Mais j’ai mon propre style enfin j’essaie. Je ne suis pas les influenceuses mode ou bloggueuses connues.

Étant contre la consommation de masse et après avoir vu « The true cost », Video en ligne sur YouTube, un documentaire édifiant sur la manière dont sont conçus nos vêtements dans les magasins de grande distribution, je me suis demandée comment pouvais je faire à mon niveau pour consommer plus responsable.

Un dilemme pour quelqu’un qui aime les vêtements.

Read more

Maman

Maman

Maman est morte.

Trois mots qui se succèdent dans ma tête.

Comme une rengaine que rien n’arrête.

Maman est morte.

Un fait brutal, sans compromis.

Une vérité qui ne fait pas de bruit.

Maman est morte.

L’automne ne laissera rien passer.

Les feuilles continueront de tomber.

Maman est morte.

Et j’ai du mal a réfléchir ou rire.

car ces trois mots me font souffrir…